8. LE POIDS NE DIT PAS TOUT

Le poids est un élément objectif simple suivi régulièrement par les médecins pour vérifier la croissance des enfants, rechercher le retentissement d’une maladie chronique, et bien sûr dépister les sujets en surpoids ou obèse. Mais son interprétation seule est limitée chez les sujets obèses. En connaissant la hauteur, on peut calculer l’indice de masse corporelle (poids divisé par le carré de la taille en mètres), qui est un élément permettant de mieux identifier les risques pour la santé, notamment cardio-vasculaire. Cet indice peut néanmoins présenter des limites, notamment chez les personnes très musclées. Un autre élément très simple de suivi est la mesure du tour de taille, qui est un reflet de la quantité de graisse abdominale, qui est plus mauvaise pour la santé que la graisse située ailleurs dans le corps. L’obésité abdominale est définie par un tour de taille supérieure à 102 cm chez les hommes, et à 88 cm chez les femmes. Cette répartition particulière des graisses expose à un risque accru de maladies cardio-vasculaires, de diabète et provoque ce que l’on appelle le syndrome métabolique. Enfin, certaines balance permettent de mesurer le pourcentage de graisse totale ce qui est un élément intéressant, mais ne permet pas de connaître la répartition.

Pour en savoir plus :